ANGOLA – 500 MILLIONS DE BARILS DE PETROLE ATTEINT PAR LE CHAMP PETROLIER BP

By | December 13, 2016

La compagnie British Petroleum Angola (BP Angola), présente en Angola depuis les années 1970, a annoncé que le champ de production de Grande Plutonio, situé dans le bloc 18 en offshore angolais, a atteint une nouvelle étape de production de 500 millions de barils de pétrole, a indiqué le quotidien Jornal de Angola.

Avec 5 000 kilomètres carrés et une profondeur d’eau comprise entre 1 200 et 1 600 mètres, Grande Plutonio, d’une production brute journalière approximative de 160 000 barils de pétrole, est partagée à parts égales par Sonangol Sinopec International et BP Angola.

Le champ de production Grande Plutonio (Great Plutonium), devenu opérationnel en octobre 2007, a une longueur de 310 mètres, une capacité de stockage de 1,77 million de barils, 24 puits de production, 22 puits d’eau active et trois puits d’injection de gaz et une capacité de production installée de 144 000 barils de pétrole par jour.

Grande Plutonio fut le premier terrain exploité par BP en Angola et se compose de cinq champs distincts découverts entre 1999 et 2001: Gálio, Crómio, Paládio, Plutonio et Cobalto.

L’Angola est l’une des régions clés de la compagnie BP pour la recherche et le développement du pétrole et du gaz et une partie essentielle de l’activité de l’entreprise dans l’exploration et la production en eaux profondes.

En 2015, la production nette de la compagnie BP Angola représentait environ 19% de la production pétrolière nette totale de BP dans le monde, à l’exclusion de la société russe Rosneft.

BP en Angola a des intérêts dans huit blocs dans les eaux profondes et ultra-profondes.
BP est l’un des plus grands investisseurs étrangers en Angola, avec plus de 29 milliards de dollars investis à la fin de 2015.

En 2015, la production nette totale des principaux champs de BP en Angola s’élevait à 221 000 barils de pétrole par jour. (macauhub)