Angola : Analyse par le FMI le FMI de la mise en œuvre de l’instrument de coordination des politiques

By | August 2, 2018

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) a entamé mardi à Luanda des pourparlers pour la mise en œuvre de l’instrument de coordination des politiques (PCI), a annoncé le ministère des Finances dans un communiqué publié mercredi.

En effet, le communiqué indique que l’l’instrument de coordination des politiques – PCI vise à permettre au gouvernement angolais d’atteindre les objectifs de stabilisation macroéconomique définis dans le Plan de développement national 2018/2022.

L’ICP est accessible à tous les membres du FMI qui n’ont pas besoin des ressources financières du Fonds et est appliqué dans des pays qui ont l’intention de mettre en œuvre des réformes ou de débloquer et coordonner le financement d’autres prêteurs officiels ou investisseurs privés.
M. Mário de Zamarocyqui est le coordinateur de la mission a souligné que l’introduction de la taxe sur la valeur ajoutée (IVA), la libéralisation des taux de change, les subventions aux carburants, le budget général de l’État pour l’exercice 2019, les arriérés internes et externes sujets à l’ordre du jour des discussions des réunions.
Le PCI permet des échanges étroits entre le FMI et un pays membre, un suivi régulier des développements et des politiques économiques et l’approbation de ces politiques pour prévenir les crises et amortir les chocs externes et améliorer la stabilité macroéconomique.
Outre le ministère des Finances et en vue de mener à bien cette mission, qui se déroulera jusqu’au 14 août, la délégation du FMI rencontrera diverses entités publiques et privées.

(macauhub)