Angola Cables lance la construction de centres de données à Fortaleza au Brésil

By | July 12, 2017

Le centre de données que la société Angola Cables a commencé à construire à Fortaleza dans l’Etat brésilien de Ceará, devrait commencer à fonctionner au premier trimestre de 2018, a déclaré M. António Nunes, président exécutif.

Ce centre, avec un investissement de 72 millions de reais (22,1 millions de dollars) réalisé par l’entreprise, sera relié à la station de réception pour les câbles sous-marins SACS et Monet, dont le dernier devrait commencer son exploitation en fin d’année et le SACS uniquement à la fin de 2018.

M. António Nunes, qui a déposé la première pierre du bâtiment lundi, a déclaré que le centre de données disposera d’une superficie de 3 000 mètres carrés uniquement pour l’équipement de technologie de l’information et a ajouté qu’il servira au développement d’une économie numérique, dans toute la région de la Nord-est brésilien et, par l’intermédiaire de Fortaleza, et permettra ainsi d’établir des liens internationaux.

M. Camilio Santana, gouverneur de Ceará, a fait savoir que le bâtiment abritera l’un des plus grands centres de données en Amérique latine, avec des liens vers l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Nord », et il ne fait aucun doute qu’il ouvrira les portes de Fortaleza vers le monde ».

Le projet global avec les stations réceptrices et les câbles sous-marins a un coût estimé à 300 millions de dollars, et le financement a été garanti par le gouvernement angolais et mis à disposition par l’établissement bancaire Banco de Desenvolvimento de Angola (BDA).

Le SACS (South Atlantic Cable System) est un câble sous-marin transatlantique de 40 terabit par seconde (Tbps) reliant l’Afrique au Brésil (Luanda à Fortaleza), avec un câble sous-marin de 24 Tbps reliant le Brésil aux États-Unis (Santos, Fortaleza et Miami).