ANGOLA : CHUTE EN 2017 DES RESERVES INTERNATIONALES NETTES A 13, 3 MILLIARDS DE DOLLARS US

By | March 13, 2018

A la fin 2017, les réserves internationales nettes de l’Angola ont diminué de 36,08% en glissement annuel et de 13,04% en glissement trimestriel à 13,299 milliards de dollars, selon le rapport sur l’inflation publié au quatrième trimestre de 2017 par la Banque nationale d’Angola.

Les réserves internationales brutes s’élevaient à 17,9 milliards de dollars US à la fin de l’année, couvrant 6,85 mois d’importations de biens et services, contre 19,710 milliards de dollars US, soit 7,58 mois à la fin du troisième trimestre de 2017.

La baisse de 6,415 milliards de dollars US en glissement annuel est due à une augmentation des sorties de devises liées aux paiements gouvernementaux, au service de la dette extérieure et aux ventes de devises de la Banque nationale d’Angola, mentionnait le document.

Le rapport faisait état des réserves internationales brutes à la fin de l’année 2017 restant à des niveaux confortables, avec une couverture supérieure à l’objectif de six mois pour les importations de biens et services (objectif de convergence de la Communauté de développement d’Afrique australe) malgré les incertitudes et la volatilité des prix sur le marché international.