Angola : Chute journaliere au mois de Juin de la production petroliere a 88 300 de barils par jour

By | July 13, 2018

Laproduction pétrolière de l’Angola a baissé de 88.300 barils par jour (bpj) en juin et de 38 000 selon la communication directe, ce qui a conduit le Nigeria à consolider sa position de premier producteur de pétrole en Afrique, selon un rapport de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).
Le rapport mensuel de l’OPEP qui a été publié au mois de juin indique que la production en Angola, selon des sources secondaires, était de 1,431 million de bpj contre 1,519 million bpj en mai et de 1,448 million bpj à 1,486 million bpj en mai, selon la communication directe.

La production du Nigeria a augmenté de 27 800 b / j en juin à 1,660 million b / j selon les sources secondaires et de 11 600 b / j à 1,511 million b / j, selon la communication directe.
En juin dernier, le ministre angolais des ressources minérales et des hydraucarbures, M. DiamantinoAzevedo, a déclaré à Vienne, en Autriche, que des mesures seront prises en août pour accroître la production dans les champs pétroliers en déclin naturel et assurer l’exploitation de nouveaux champs.

Le ministre s’exprimait à la fin de la quatrième réunion du mécanisme de coopération entre les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et les pays producteurs mais non membres du cartel, qui regroupe 25 pays et un représentant de l’Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO).
Lors de la réunion, une cotation de 1,637 million de bpj a été établie pour l’Angola, avec une production d’environ 1,5 million de bpj au cours des six derniers mois.

(macauhub)