Angola : Construction d’un métro léger à Luanda par la compagnie Siemens Mobility

By | February 10, 2020

Siemens Mobility est la société allemande sélectionnée pour démarrer cette année la construction du Luanda Light Railway (Surface Metro), dans le cadre d’un partenariat public-privé, selon un mémorandum signé vendredi à Luanda.

Le directeur général de la société, Michael Peter, et le ministre des Transports de l’Angola, monsieur Ricardo de Abreu, ont signé le protocole d’accord sur le partenariat lors du Forum économique Angola-Allemagne, qui s’est tenu à Luanda.

Le Luanda Light Railway est estimé à 3 milliards de dollars US et, selon monsieur Abreu, l’Angola détient une participation minoritaire dans le partenariat, d’environ 30%, tandis que l’autre partie (70%) est affectée aux agents privés intéressés à participer.

En effet, le ministre a déclaré qu’après la signature de l’accord, les travaux des différentes étapes du projet commenceront, tant du point de vue national qu’international, et l’objectif est que le projet démarre le plus tôt possible, cette année, pour rendre la vie des citoyens plus facile.

S’agissant d’une ligne de crédit, monsieur Abreu a fait observer qu’elles étaient bien définies, au niveau macro, et que la première phase était déjà bien développée.

Le chemin de fer léger, qui est l’une des priorités du gouvernement angolais, comptera 149 kilomètres de lignes, couvrant les principaux itinéraires de la ville de Luanda.

Outre l’accord sur le chemin de fer léger de Luanda, l’Angola a signé quatre autres notes avec l’Allemagne, en présence du président monsieur João Lourenço et de la chancelière allemande Mme Angela Merkel.

Un destiné à l’installation d’un centre de formation de la société Voith en Angola, signé par le président du conseil d’administration, Toralf Haag, et par le ministre de l’Énergie et de l’Eau, monsieur João Baptista Borges, et un autre pour la coopération dans le domaine de l’hydroélectricité , signé par Carlos Alberto Alves, d’Omatapalo – Engenharia e Construção, et Peter Magauer, d’Andritz.

De même, des accords concernaient la récupération des routes nationales EN 140 et EN 295 par Gauff GmgH (Allemagne) et l’Institut national des routes, de la planification et des statistiques (Angola), ainsi que la création d’un «Cash Center» entre les Angolais Banque nationale (BNA) et Gieseck Devrient GmbH

Le Forum économique Angola-Allemagne a réuni 10 entreprises allemandes, entrepreneurs angolais et gestionnaires publics.