Angola : Début de restauration en 2020 des installations de Edipesca

By | November 29, 2019

La rénovation et la modernisation des installations du distributeur angolais de produits de la pêche (Edipesca) à Luanda commenceront au premier trimestre de 2020, a annoncé mercredi à Luanda, Mme Maria Antonieta Baptista, ministre angolaise de la Pêche et de la Mer.

Le ministre, qui informait les députés de la commission de l’économie et des finances de la 5e Assemblée nationale dans le cadre du débat sur le projet de budget de l’État pour 2020, a déclaré que les travaux n’avaient commencé que cette année en raison d’un problème enregistré dans le journal. Au moment de l’embauche de la société de conseil sud-coréenne, « un problème qui est déjà en cours de résolution ».

La banque d’exportation et d’importation sud-coréenne (Eximbank) a accordé une facilité de crédit de 57 millions de dollars à Edipesca pour tenter de résoudre les problèmes de logistique et de distribution du poisson par la récupération et la construction de nouveaux infrastructures de traitement et de distribution.

La société Edipesca (Distributed Fishery Fisher) a été créée en 1984, à l’époque où l’Angola disposait d’un modèle d’économie planifiée, pour devenir l’entité exerçant un monopole sur la distribution du poisson dans les régions du nord et de l’est du pays.

Selon l’agence de presse Angop, la société a ensuite été scindée en deux entités, Namibe et Luanda, qui sont dans un état de dégradation avancée.

En 1991, à la suite de la modification du cadre politique et économique (multipartisme et économie de marché), l’entreprise a été soumise à un processus de privatisation qui s’est poursuivi jusqu’en 2004, date à laquelle le ministère de la Pêche a appelé la société responsable de son rôle de régulateur du marché du poisson.