ANGOLA – LA COMPAGNIE SONANGOL A BESOIN DE 1,569 MILLIARDS DE $ POUR GARANTIR LES PAIEMENTS JUSQU’A LA FIN DE L’ANNEE

By | December 2, 2016

La société pétrolière angolaise Sonangol doit subir une restructuration financière de 1,569 milliard de dollars pour garantir les paiements jusqu’à la fin de cette année, a déclaré jeudi à Luanda le président du conseil d’administration, Mme Isabel DOS SANTOS.

Mme DOS SANTOS a également déclaré que les revenus de la compagnie Sonangol ont diminué depuis 2013 « sans diminution de coûts d’exploitation en corrélation avec cette baisse », elle estime les recettes brutes à 15,325 milliards de dollars, et cette année, la société ne paiera pas de dividendes à l’État.

« Le revenu brut de Sonangol en 2013 était de 40,070 milliards de $, en 2014 celui-ci était de 24,657 milliards de dollars, en 2015, il était de 16,212 milliards de dollars et cette année, 2016, nous estimons des recettes brutes de 15,325 milliards de dollars », selon un communiqué publié par la société.

La déclaration ajoute que «dans le même temps, les coûts d’exploitation de la société n’ont pas baissé autant que la baisse des recettes, estimée à 11,957 milliards de dollars en 2016, une diminution par rapport à 14,443 milliards de dollars en 2015. »

Mme Isabel DOS SANTOS a été nommée présidente de la compagnie Sonangol en juin dernier et a révélé jeudi que l’évaluation réalisée depuis lors, pour «la pleine connaissance de la situation initiale», a détecté «des incohérences entre les comptes et les informations réelles de la société» et «un manque de contrôle sur divers investissements. »

La présidente du conseil d’administration a même déclaré que la situation «est beaucoup plus grave que le scénario initialement décrit», forçant à prendre «de toute urgence des décisions de gestion».

Pour 2016, la dette financière du groupe est estimée à 9,851 milliards de dollars, il est actuellement « nécessaire d’endosser de nouveaux financements » sur la base d’engagements financiers « à financer », afin que Sonangol « puisse effectuer des paiements jusqu’à la fin de la période de l’année », un besoin qui s’élève à 1,569 milliard de dollars américains. »

La direction de la compagnie Sonangol a été dirigée de 2012 jusqu’à la nomination, en juin 2016, de Mme Isabel DOS SANTOS, par M. Francisco de LEMOS JOSE MARIA, qui a succédé à M. Manuel VICENTE, qui était ensuite devenu vice-président de l’Angola.

Mme Isabel DOS SANTOS a également indiqué qu’une « surdimensionnement de la structure » du groupe avait été détecté, avec environ 22 000 personnes liées à la compagnie Sonangol, soit 8 000 travailleurs actifs, plus de 1 100 travailleurs non actifs et plus de 8 000 travailleurs des agences de travail temporaire.

La déclaration stipulait que le portefeuille de placements est actuellement caractérisé par des projets problématiques tels que la raffinerie de Lobito et le terminal maritime de Barra et de grands investissements sans retour, en dehors du cœur de métier de Sonangol, à savoir des investissements dans des domaines tels que la santé, l’hôtellerie, l’immobilier et les énergies renouvelables.
(macauhub)