Angola : La dette du contribuable s’eleve a 1038 millions de dollars vis-a-vis du tresor

By | January 9, 2019

La dette fiscale et douanière des contribuables angolais au 31 décembre 2017 est estimée à 323 milliards de kwanza soit 1038 millions de dollars, selon les données fournies par l’Administration générale des impôts (AGT).

38% de ce montant correspondent aux intérêts et amendes qui ne sont plus perçus par l’AGT dans le cadre du régime exceptionnel de dette fiscale et douanière, qui permettront aux contribuables de payer la dette sans intérêts ni amendes jusqu’en décembre 2019.

Face à cette réalité, les contribuables doivent adhérer au régime susmentionné déjà en vigueur du 2 janvier au 30 juillet de cette année, en demandant ou en complétant un formulaire disponible dans les bureaux des impôts, selon l’agence de presse Angop.

M. HermenegildoCose, directeur du Centre d’études fiscales de l’AGT, déclarait mardi à Luanda qu’une fois le délai expiré, les contribuables qui ne respectent pas le régime doivent se conformer aux procédures précédentes, en payant la dette, les intérêts et les amendes.

En tant que système volontaire, l’administration générale des impôts – AGT s’attend à ce que les contribuables rejoignent cette initiative d’environ 30%, ce qui leur permettra de lever environ 60 milliards de kwanzas sur la dette totale enregistrée par l’AGT.

Le régime exceptionnel en matière de fiscalité et de réglementation de la dette douanière couvre l’ensemble des taxes et droits de douane qui composent le système fiscal angolais et les dettes peuvent être réglées en un ou plusieurs versements.

Dans les cas de figure où l’État est le débiteur du contribuable, y compris les dettes non fiscales, la régularisation est effectuée par compensation.

(macauhub)