ANGOLA LA MAJORITE DE LA POPULATION ACTIVE LIEE A L’ECONOMIE INFORMELLE

By | May 4, 2018

L’Angola est le pays de langue portugaise dont la majorité de la population active participe à l’économie informelle, à un taux de 94%, selon un rapport publié récemment à Genève par l’Organisation internationale du travail (OIT).

Le document place ensuite l’Angola sur la liste des pays lusophones y incluant, le Timor oriental avec 71,8%, suivi par le Cap-Vert avec 46,5% et le Brésil avec 46%.

Le même rapport du BIT place le Portugal en tant que pays de langue portugaise où l’économie informelle représente le plus petit pourcentage de la population, avec seulement 12,1%.

Le rapport intitulé «Les femmes et les hommes dans l’économie informelle: une approche statistique», le rapport du BIT indique que plus de 60% de la population active mondiale, soit 2 milliards de personnes, travaillent dans le secteur informel dans le monde.

Le document souligne que la transition de l’économie informelle à la phase d’économie formelle est l’une des conditions pour parvenir à un « travail décent pour tous ».

Le journal Jornal de Angola mentionnait que l’économie informelle dans le pays a un poids pour l’élaboration du produit intérieur brut qui varie entre 25% et 65% et entre 30% et 90% dans la création d’emplois non agricoles, citant des déclarations faites par M. Marcos MIGUEL, économiste principal du Fonds monétaire international lors d’une conférence sur les « Perspectives économiques régionales », conférence organisée par la Banque nationale d’Angola (BNA) en partenariat avec le FMI.