Angola : Le Fonds souverain angolais investit 180 millions de dollars dans un port en eau profonde

By | January 25, 2017

Le Fonds souverain angolais prévoit d’investir 180 millions de dollars dans la construction du premier port en eau profonde du pays, un projet qui sera mis en place à Caio, dans la province de Cabinda, selon un communiqué publié mardi à Londres.

La construction du port sera en deux étapes, la première d’entre elles bâtira un terminal de 630 mètres de long sera relié à la côte par un pont de 2 kilomètres.

Selon le communiqué, le canal d’accès aura une profondeur de 15 mètres et le terminal aura une profondeur de 14 mètres, et le port comportera un chantier naval moderne, une cale sèche, une zone industrielle et une zone franche.

L’investissement créera 20 000 emplois avec valeur ajoutée, le président du Fonds, M. José Filomeno dos Santos, a rappelé que, « l’investissement dans le secteur industriel et dans l’infrastructure, présentait dans la région subsaharienne des taux élevés de rendement et de résistance aux risques associés aux pays d’Afrique ».

M. Dos Santos soulignait que l’investissement dans l’infrastructure maritime, la logistique et le soutien industriel en Angola permet de diversifier d’autres investissements sur les marchés financiers internationaux dans le portefeuille du Fonds Souverain angolais.

L’agence de presse financière Bloomberg a annoncé que la Banque chinoise Export-Import Bank of China accordera un prêt d’un montant pouvant atteindre 600 millions de dollars pour la construction de ce port dont les travaux sont en cours d’élaboration par une entreprise de construction chinoise.

Dans le même document, dans lequel est mentionné l’état de son portefeuille d’investissements au deuxième et au troisième trimestre de 2016, le Fonds a déclaré qu’au 30 septembre 2016, ses actifs étaient évalués à 4,755 milliards de dollars.

De ce montant, 1,833 milliard de dollars américains ont été investis dans des titres et des devises, 1,179 milliard de dollars en revenus et le reste dans divers fonds, y compris les infrastructures, la foresterie et l’agriculture.

(macauhub)