Angola : Le gouvernement facilite l’importation de voitures d’occasion

By | July 27, 2018

Les véhicules d’occasion d’une durée maximum de six ans d’utilisation et ceux lourds avec un maximum de dix ans d’utilisation ou depuis la fabrication, à compter de la date de la première licence enregistrée, peuvent entrer en Angola à partir du 4 août prochain, rapporte Legis PALOP + TL.
L’importation de véhicules lourds destinés uniquement au transport de passagers avec un maximum de six années d’utilisation sera également possible avec l’entrée en vigueur du décret présidentiel no. 161/18 du 5 juillet, modifiant le décret présidentiel no. 62/14, qui réglemente l’activité d’importation, le commerce et l’assistance technique pour l’équipement et les véhicules.

Jusqu’au 3 août, seules les importations de véhicules légers d’un maximum de trois ans d’utilisation et de véhicules lourds d’une durée maximale de huit ans sont autorisées, à compter de la date de fabrication. Le nouveau décret présidentiel assouplit les conditions et les conditions d’importation des véhicules routiers.

Deux exceptions pour l’importation de véhicules d’occasion en dehors des limites susmentionnées deviendront également possibles. L’un concerne les véhicules destinés à participer à des compétitions sportives, à condition de présenter un certificat d’inspection technique et un passeport technique délivrés par les fédérations nationales de l’automobile.

La deuxième exception concerne les véhicules relevant du chapitre 84 des règles douanières, tels que tracteurs agricoles et forestiers, treuils, camions-grues, bétonnières, chariots élévateurs, camions-grues, véhicules de lutte contre l’incendie, balayeuses et épandeurs, à condition qu’ils présentent un certificat d’agrément du pays d’origine délivré moins de six mois à l’avance.
En outre, le certificat d’inspection approuvant l’état technique du véhicule et la conformité aux exigences d’émission de pollution, délivré par l’organisme respectif dans le pays d’origine, aura une validité minimale de six mois (au lieu de trois mois) avant la date d’embarquement.

(macauhub)