Angola : Le manque de fonds entrave la reprise des travaux publics

By | July 9, 2018

Le président angolais João Lourenço signera un certain nombre de décrets urgents pour permettre l’achèvement à court terme de travaux publics interrompus faute de fonds, a annoncé vendredi le ministre angolais des Finances à Luena, dans la province de Moxico.

Le ministre M. Archer Mangueira, qui pendant son séjour à Luena a évalué l’état des travaux locaux à l’arrêt en raison du manque de financement et a promis que certains seront sélectionnés pour l’achèvement.Il a ajouté que les travaux à effectuer sont axés sur les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’assainissement de base, de la construction routière, de la stabilisation des falaises, de l’énergie et de l’eau et stimuleront les entreprises et les économies des provinces.

Au cours des deux dernières semaines, le ministre des Finances a effectué des voyages similaires dans les provinces de Cabinda et de Huíla, où il a également annoncé l’inclusion à très court terme d’importants travaux publics dans des projets à réaliser.

Les projets couverts par la décision dans la province de Cabinda sont la construction de l’aéroport de café Maria Mambo, le brise-lames, le port en eau profonde de Caio, le centre politico-administratif de Cabinda et le campus universitaire.

M. AcherMANGUEIRA a fait observer mardi à Lubango, une décision d’achever les services de maternité et de pédiatrie dans la région d’Eywa, près de Lubango, au point mort depuis 2014 et avec un coût global projeté de 2 millions de kwanzas.
À Saurimo qui est la capitale de la province de Lunda Sud, qu’il a visitée pendant quelques heures, le ministre a annoncé que les travaux reprendraient ce mois-ci et que les priorités seraient l’achèvement des écoles.

(macauhub)