ANGOLA : LE NOUVEAU TARIF DOUANIER EN CONSULTATION PUBLIQUE

By | May 18, 2017

La proposition pour le tarif douanier de l’Angola 2017 est en consultation publique jusqu’à la fin du mois de mai, après quoi elle sera soumise à l’attention du ministre des Finances, a annoncé mardi à Luanda un administrateur de l’Administration générale des impôts (AGT).

M. Hermenegildo Gaspar a déclaré à l’agence de presse angolaise Angop que le ministre des Finances proposera au Conseil des ministres et, une fois évaluée, la proposition sera envoyée à l’Assemblée nationale, le parlement angolais, pour discussion et approbation finale.

La proposition, contenant 133 articles, a été élaborée sur la base de la version 2017 du Système harmonisé de l’Organisation mondiale des douanes, en vigueur depuis janvier, a déclaré le directeur de l’AGT qui a fait savoir qu’il ne pouvait pas prédire la date d’approbation finale du document, « étant donné que nous sommes en pleine année électorale ».

Le nouveau tarif des douanes exonère 87 types de produits sur un total de 400 des droits à l’importation et de la taxe à la consommation, augmente les taxes sur certains produits afin d’accroître la collecte des recettes et de protéger le secteur manufacturier angolais et de prévenir la contrebande.

M. Gaspar a déclaré que, dans ce cas, l’offre sur le marché est demeurée inchangée, mais les recettes fiscales n’ont pas augmenté, même si les droits de douane ont augmenté de 80%.

Réduire la tendance des produits contrefaits est un autre objectif du tarif des douanes de 2017, étant donné que l’augmentation des taux d’imposition de certains produits a entraîné une augmentation des importations de produits similaires à faiblesse et à faiblesse.

Les véhicules automobiles importés sont maintenant classés selon la capacité du moteur, avec la désignation de «luxe» pour certains véhicules abandonnés, car ils sont soumis à différentes interprétations par les répartiteurs, l’Association des concessionnaires d’équipements de transport routier et autre (ACETRO) et d’autres entités.

(macauhub)