Angola : L’economie du secteur non petrolier soutiendra la croissance entre 2018 et 2022

By | July 4, 2018

Le taux de croissance annuel moyen de l’économie non pétrolière en Angola s’établira à 5,1% entre 2018 et 2022, a déclaré mardi à Luanda le ministre d’Etat au Développement économique et social M. Manuel Nunes Júnior.

Le ministre a indiqué que les secteurs responsables de cette croissance seraient l’agriculture, avec un taux de croissance annuel moyen de 8,9%, la pêche avec 4,8%, la fabrication avec 5,9%, les services incluant le tourisme avec 5,9% et la construction avec 3,8%.

M. Nunes Júnior, qui s’exprimait lors d’une séance de présentation du Plan de développement national (PDN) aux chefs d’entreprises, a précisé que durant la période couverte, l’économie pétrolière connaîtrait une croissance annuelle moyenne négative de 1,8%, ce qui signifie que l’économie non pétrolière devra fortement croître de manière suffisante pour compenser la variation négative de l’extraction d’hydrocarbures».

Repris par l’agence angolaise Angop, le ministre d’Etat a souligné que la stabilisation macroéconomique est une nécessité pour augmenter la production nationale, rendre les entrepreneurs plus forts et plus compétitifs, promouvoir les exportations en dehors du secteur pétrolier et substituer les importations.

Le Plan de développement national – PND pour la période 2018/2022, qui comprend 25 politiques stratégiques et 85 programmes d’action, repose sur cinq piliers principaux: le développement économique durable, diversifié et inclusif, qui est une infrastructure nécessaire au développement, à la consolidation de la paix, au renforcement de l’État et du droit démocratiques et à une bonne gouvernance, une réforme de l’État et sa décentralisation.

(macauhub)