Angola : Plus de concession accordee par le gouvernement pour la prospection aurifere

By | July 5, 2018

Le gouvernement angolais a attribué quatre nouvelles concessions de prospection aurifère, impliquant des partenariats entre l’entreprise nationale ferroviaire angolaise Ferrangol et des entreprises privées, couvrant une superficie totale de plus de 5 000 kilomètres carrés et un investissement de 8 millions d’euros, sous les ordres du ministre angolais de la Ressources minérales et des hydrocarbures.
La première commande signée par Diamantino Pedro Azevedo concerne une concession située dans la municipalité de Tchicala-Tcholoanga, dans la province de Huambo, où les droits miniers sont attribués à la joint venture de la société publique Ferrangol (25%), Solande (65%) et MJP (10%) impliquant la prospection d’or sur une superficie totale de 3 212 kilomètres carrés et un investissement initial de 796 000 dollars US.

La deuxième concession de prospection d’or concerne une zone de 200 kilomètres carrés située dans la municipalité de Chipindo, province de Huila, impliquant Ferrangol (85%), avec des entreprises privées Zanvula, Cecadiam et Angosam, chacune avec une participation de 5%, un investissement total de 823 000 de $ US.

Un troisième arrêté signé par le ministre autorise la concession de prospecter de l’or dans une zone de 1 738 kilomètres carrés dans la municipalité de Dembos, province de Bengo, impliquant Ferrangol (25%), Praxis (70%) et Lukestico (5%), dans un premier temps. investissement évalué à plus de 7,1 millions de dollars US.

La quatrième concession est située dans la municipalité de Nambuangongo, également dans la province de Bengo, impliquant Ferrangol (20%), Tandai Minas (72%) et Actus (8%), pour prospecter l’or sur une superficie de 5 kilomètres carrés.

Les droits de prospection accordés dans le cadre des quatre contrats sont d’une durée de deux ans, pouvant aller jusqu’à sept ans, tandis que la phase d’exploration peut aller de trois à trente-cinq ans, selon l’agence de presse portugaise Lusa.

(macauhub)