Angola : pour 2018, le service de la dette depasse les recettes fiscales

By | June 4, 2018

Le service de la dette angolaise devrait dépasser les recettes fiscales de 16,3% cette année, après 89,7% en 2017, selon les prévisions de l’unité d’analyse économique de la Standard Bank, qui a demandé que les échéances des prêts soient prolongées.

Pour les analystes de la banque, dans le rapport sur les marchés africains repris par l’agence de presse portugaise Lusa, ils ont déclaré que la pression sur le service de la dette « traduisait une augmentation de la dette publique totale par rapport au produit intérieur brut (PIB) de 68,6% en 2017 à 70,8% en 2018. « En pourcentage du PIB, 34% de la dette est contractée en interne et 34,6% de la dette extérieure.

Cependant, l’unité d’analyse économique de la Standard Bank a reconnu que le gouvernement angolais était conscient de ces difficultés et essayait d’étendre les conditions de remboursement de la dette en passant par une renégociation des accords bilatéraux.

« Le gouvernement procèdera à élever le profil d’échéance de la dette intérieure, ce qui allégera à court terme sur le service de la dette », affirment-ils, faisant observer qu’une « forte demande de titres de dette publique (3 milliards de dollars) montre que les investisseurs internationaux sont confiants dans les réformes du président M. João LOURENÇO ».

(macauhub)