Angola : Un groupe chinois construit une nouvelle route côtière au sud-ouest à Luanda

By | July 25, 2017

China 20 Group (CR20) a été sélectionné le gouvernement angolais pour mener à bien la deuxième phase de la route côtière à Luanda entre prais do Bispo et Corimba, en vertu d’une décision du gouvernement qui annule également un contrat précédent signé avec le groupe brésilien Odebrecht.

La société de construction brésilienne est impliquée dans le scandale ‘Lava Jacto’, sous enquête par les tribunaux brésiliens, mais la commande signée par le président angolais datée du 12 juillet ne précise pas les raisons de la résiliation du contrat, selon l’agence de presse portugaise Lusa.

La deuxième phase, qui coûtera 142,3 millions de dollars, comprend la construction de deux voies dans chaque direction et une zone de développement futur de couloirs exclusifs de transport public.

La construction de la nouvelle route, qui fait partie du plan directeur métropolitain de Luanda et réduira le trafic sur la route de Samba, l’entrée principale et le point de sortie de la capitale vers le sud, a été décerné mardi au groupe CR20 par le ministère des Travaux, et devrait être complété et achevé dans les 18 mois.

La route de 8 kilomètres comprend la requalification des zones actuellement occupées par des logements de mauvaise qualité, « afin de garantir l’amélioration du trafic routier dans la ville de Luanda, en mettant l’accent sur l’accès à la région du sud, ainsi que le développement urbain de la région côtière située à l’Ouest ».