Au Bresil, on enregistre en 2018 une baisse des investissements des entreprises Chinoises de 75%

By | January 11, 2019

Pour l’année 2018, l’investissement des entreprises chinoises au Brésil a diminué de 75,5%, pour s’établir à 2,761 milliards de dollars américains, a annoncé le ministère brésilien de la Planification, du Développement et de la Gestion à Brasilia.

Dans la dernière édition du Bulletin sur les investissements chinois au Brésil, préparée par le Département des affaires internationales du ministère, le document indiquait que cette baisse s’expliquait par le fait qu’en 2017, ce fut l’année du pic des investissements des entreprises chinoises au Brésil.

Bien que les sociétés chinoises aient investi 2,583 milliards US dans des fusions et acquisitions l’année dernière et 178 millions US dans des projets principaux, ces chiffres s’élevaient respectivement à 11,298 milliards US et à 8 millions US.

Le bulletin attire toutefois l’attention sur le fait qu’une publication de la Banque centrale brésilienne, le Rapport sur les investissements directs brésiliens – indique qu’en 2017, lorsque les investissements chinois ont atteint leur valeur la plus élevée, la Chine n’était que le neuvième investisseur étranger au Brésil.

Entre septembre et décembre 2018, quatre investissements de sociétés chinoises au Brésil ont été confirmés, avec deux projets – Tencent Holding et China State Grid – fusions et acquisitions et deux autres – Anhui Zhongding Holding et Gree do Brasil – à partir de zéro.
Tencent Holding, propriétaire de l’application WeChat, a investi 180 millions US dans une participation de 5% dans la société brésilienne de technologie financière Nu Pagamentos As – Nubank et China State Grid, une entreprise publique, ont conclu l’offre publique d’achat des actions restantes de CPFL EnergiasRenováveis.

La société chinoise Anhui ZhongdingRubber-Plastic Products Co. Ltd, l’un des plus grands fabricants mondiaux de produits en caoutchouc autres que les pneus, a investi 51,2 millions US dans la construction de sa première usine à l’étranger et la société Gree do Brasil a investi 20,7 millions US dans une nouvelle usine dans la zone de libre-échange de Manaus.

Selon le groupe qui fabrique des unités de climatisation, cette nouvelle usine a pour objectif d’augmenter sa part du marché brésilien de 10% à 30% au cours des cinq prochaines années.

Le Département des affaires internationales du ministère de la Planification, du Développement et de la Gestion a également indiqué qu’à partir de 2019, ce Bulletin sur les investissements chinois au Brésil sera publié tous les trimestres.

(macauhub)