Au mois d’octobre, l’Angola était le principal fournisseur de pétrole des raffineries indépendantes chinoises

By | November 9, 2017

Au mois d’octobre, l’Angola a dépassé la Russie pour devenir le principal fournisseur de pétrole brut aux raffineries indépendantes en Chine, selon S & P Global Platts, ajoutant que les Etats-Unis figuraient pour la première fois dans la liste des dix premiers fournisseurs.

S & P Global platts a également déclaré que les 10 principales raffineries indépendantes en Chine ont importé de l’Angola 1,493 million de tonnes (365.000 millions de bbl / jour) pour le mois d’octobre, soit une augmentation mensuelle de 7,5%, alors que la Russie en a fourni 1,491 millions de tonnes.

Les raffineries Shandong Jincheng Petrochemical et Shandong Qingyuan Group Co étaient, selon S & PGlobal Platts, ont été les principaux importateurs de pétrole angolais en octobre.

De janvier à octobre, la Russie a été le principal fournisseur des raffineries indépendantes, avec 15 millions de tonnes, soit une augmentation de 124% par rapport à l’année précédente, les importations totales s’élevant à 78,44 millions de tonnes.

Au total, en septembre, la Russie était le principal fournisseur de pétrole brut en Chine, avec 13% de part de marché, suivie de l’Angola avec 12% et de l’Arabie Saoudite avec 11%, selon le rapport mensuel sur le marché pétrolier d’octobre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Au mois de septembre, l’Angola était le deuxième producteur de pétrole en Afrique, à la fois basé sur des sources secondaires et des communications directes, et le Nigeria est resté en tête.

Sur la base de sources secondaires, la production angolaise a chuté en septembre de 2 900 barils par jour à 1,641 million, tandis que le Nigeria a augmenté de 50 800 barils par jour à 1,855 million.

La production angolaise a baissé de 23 000 barils par jour à 1,657 million sur la base d’une communication directe, et dans ce cas, aucun chiffre n’a été fourni par le Nigéria.