Au troisième trimestre 2019, la Chine était le troisième investisseur étranger au Brésil

By | November 28, 2019

La Chine était le troisième investisseur étranger au Brésil au troisième trimestre de 2019 et ses entreprises ont investi 874 millions de dollars de capital, selon le Bulletin du commerce extérieur – Sélection de pays du Bureau de la Chambre de commerce extérieur du ministère brésilien de l’Économie.

Le Japon a été le principal investisseur étranger au cours de la période considérée, avec environ 1 milliard de dollars américains, les États-Unis arrivant en deuxième position avec 915 millions de dollars américains et après la Chine, la France et l’Italie avec respectivement 138 millions de dollars US et 42 millions de dollars US.

Le rapport indique également que 60 projets d’investissement direct étranger ont été identifiés au Brésil au troisième trimestre par les cinq pays sélectionnés et que 44 projets d’une valeur approximative de 3 milliards US ont été confirmés.

Les États-Unis et le Japon ont été les pays avec le plus grand nombre de projets confirmés, avec 22 et 9 respectivement, la Chine se classant troisième avec cinq projets et la France et Italie avec quatre projets chacun.

« Une fois les investissements annoncés sont ajoutés, le montant total s’élève à environ 11 milliards de dollars », selon la déclaration.

L’industrie, comprenant 19 projets, et les services financiers, avec cinq, représentaient près de 55% des investissements annoncés par les cinq pays au troisième trimestre, et l’État de São Paulo comptait 13 projets, soit 44% du total, suivis de par Minas Gerais, comprenant avec quatre projets.

Le bulletin mentionnait parmi les projets majeurs des sociétés chinoises GSPak, un fabricant d’emballages, qui avait confirmé en juillet un investissement de 48,8 millions de dollars US la création d’une usine à Rio Largo, dans l’État d’Alagoas, ainsi que du groupe Huawei.

Au mois d’août dernier, ce groupe a confirmé un investissement de 800 millions de dollars US destiné à financer des activités dans l’état de São Paulo de 2020 à 2022 et couvrant divers domaines, tels que la formation professionnelle et la fabrication.