Augmentation de 8% au premier semestre du fret traite au port de Nacala

By | August 8, 2018

Le fret transporté par voie ferroviaire via le Corridor de développement du Nord (CDN) au premier semestre 2018 a progressé de 5% d’une année sur l’autre, passant de 212 000 à 221 000 tonnes, selon un communiqué publié mardi.

« Cette évolution du transport de marchandises en général s’explique par l’augmentation de l’offre de fret par nos clients, par l’amélioration des opérations et des processus de gestion interne », a déclaré M. DárioViegas, directeur commercial de CDN.

Au cours des six premiers mois de l’année 2018, le fret traité dans le port de Nacala a atteint 941 000 tonnes, contre 841 000 au premier semestre de l’année 2017, soit une évolution de 8%, peut-on lire dans le communiqué.
L’augmentation du tonnage de cargaison transformée est due à l’amélioration de l’économie mozambicaine, à la hausse des importations et au début des exportations de graphite de la mine de Balama via le port de Nacala.

Le communiqué mentionne également que le fret conteneurisé au port de Nacala a augmenté de 8%, soit 39 000 EVP (conteneurs de 20 pieds de long, huit de large et huit de haut) transportés au cours de la période considérée,contre 31 mille EVP à la même période de l’année dernière.

Le corridor de développement du Nord est un partenariat entre la société publique Portos and Railways of Mozambique et Nacala Corridor Development Society, un consortium d’investisseurs privés dont le but est la gestion, la récupération et la commercialisation des infrastructures du port de Nacala et du réseau ferroviaire du Mozambique septentrional.

(macauhub)