Augmentation en janvier 2020 de la demande chinoise de porc en provenance du Brésil

By | February 18, 2020

La demande chinoise de porc a conduit à une augmentation des exportations brésiliennes à hauteur de 68 500 tonnes en janvier dernier, selon les chiffres publiés par l’Association brésilienne des protéines animales (ABPA).

La quantité exportée représente une augmentation de 41% en termes comparatifs par rapport à janvier 2019, une période au cours de laquelle 48 500 tonnes ont été expédiées.

Le chiffre d’affaires réalisé est de 164,1 millions de dollars, soit 78,9% de plus qu’en janvier 2019, avec 91,7 millions de dollars.

La Chine est restée le principal moteur des exportations brésiliennes, avec 30,6 milliers de tonnes, soit 45% du total exporté, soit une augmentation de 252% par rapport aux chiffres de janvier 2019.

« La demande chinoise est restée élevée tout au long du mois de janvier, ce qui a été un facteur important de l’augmentation des exportations brésiliennes », selon les précisions de monsieur Francisco Turra, président de l’ABPA, selon l’agence Agência SAFRAS.

Francisco Turra a également déclaré que d’autres marchés ont également contribué à accroître les exportations brésiliennes de ce produit, comme Hong Kong dont les importations ont augmenté de 93% et le Vietnam, avec une augmentation de 330%.

L’épidémie de coronavirus en Chine a retardé l’ouverture de nouvelles installations d’élevage porcin et a exercé une pression supplémentaire sur l’offre et les prix du porc.

L’offre de viande porcine produite en Chine a diminué de 21,3% en 2019, en raison d’une épidémie de peste porcine africaine, ce qui a contraint les autorités sanitaires à ordonner la destruction de 390 000 animaux