Depuis le mois de mai 2018, une agence d’investissement Angolaise a reçu 57 propositions

By | November 29, 2018

L’agence pour la promotion des exportations et des investissements privés angolais, dénommée l’Aipex, a reçu au moins 57 propositions d’investissement privé depuis le mois de mai de l’année dernière pour un montant total de 502 millions de dollars, a déclaré le président de cette institution à Luanda.

LicínioVazContreiras a également déclaré que, parmi les propositions soumises depuis le mois de mai, mois de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’investissement privé, 30% concernaient les investissements étrangers et 70%, les investissements nationaux, selon l’agence de presse Angop.
Lors d’une réunion devant présenter le projet de loi susmentionné aux consultants et hommes d’affaires angolais, le président de l’Aipex a également déclaré que l’agence analysait le plus rapidement possible les propositions « afin qu’elles contribuent à l’augmentation de la production et à la promotion de exportations ».

M. Sérgio dos Santos, secrétaire d’État à l’Economie, a déclaré que la nouvelle loi, outre le dépassement des limites imposées à l’investissement et la réduction des formalités administratives, attirerait davantage d’investissements à l’intérieur du pays, stimulerait l’emploi, et promouvoir la diversification de l’économie.

La loi publiée dans le journal Diário da República divise le pays en quatre zones d’investissement, une zone « A » étant constituée par Luanda, les municipalités qui sont le siège de Benguela et Huíla.
Une zone B qui comprend Bié, Bengo, Kwanza Nord, Kwanza Sud, Huambo, Namibe et les autres municipalités de Benguela et Huíla, ainsi que les provinces de Cuando Cubango, Cunene, Lunda Nord, Lunda Sud, Moxico, Uíge et Zaire au sein de la zone « C », tandis que la zone « D » comprend la province de Cabinda.

(macauhub)