La compagnie Angola LNG reprend la production après un ‘arrêt contrôle’

By | January 5, 2017

La société Angola LNG a repris la production de gaz naturel liquéfié après un ‘arrêt contrôlé’ qui a débuté en décembre dernier, a rapporté la presse spécialisée dans le commerce international, citant un porte-parole de l’entreprise.

La compagnie Angola LNG, un partenariat dirigé par le groupe américain Chevron dont les installations de Soyo ont été construites par la société américaine Bechtel, a connu un certain nombre d’arrêts programmés et non programmés depuis sa reprise des exportations en juin 2016, après un arrêt de deux ans pour des réparations majeures.

Lancé en 2007 pour profiter du gaz naturel issu de l’exploration pétrolière, le projet réunit, outre Chevron (36,4%), Sonangol (22,8%), BP Exploration (13,6%), l’ENI (13,6%) et le groupe français Total (13,6%).

C’est aussi l’un des plus gros investissements jamais réalisés dans l’industrie pétrolière angolaise – 10 milliards de dollars – avec sept camions-citernes et trois quais de chargement et destiné à éliminer la combustion de gaz naturel libérée dans le cadre de l’exploration pétrolière

(macauhub)