LA compagnie angolaise Endiama annonce la privatisation pour l’année 2020 d’une société hôtelière et logistique

By | January 15, 2020

L’hôtel Diamante et Enditrade seront privatisés cette année, a déclaré à Luanda le président de la Société nationale angolaise de prospection, d’exploration, de rodage et de négoce de diamants (Endiama).

Monsieur José Manuel Ganga Júnior, qui présentait les résultats du secteur pour l’année 2019, a déclaré que la compagnie Endiama ne garantirait pas le maintien des emplois dans les deux projets.

La société Endiama détient 70% des actions d’Hotel Diamante et 50% d’Enditrade – partie logistique du sous-secteur minier.

Le président de la compagnie ‘Endiama a également indiqué que la société de services de sécurité Alpha 5 sera maintenue dans l’univers commercial du groupe, mais en réduisant la participation de 70% à 30%.

De son côté, la clinique Sagrada Esperança, située sur l’île de Luanda, ne sera pas privatisée, car elle agit comme une «assurance maladie», assurant une assistance médicale et médicamenteuse aux travailleurs de l’entreprise.

Endiama est une entreprise publique dédiée à la prospection, la reconnaissance, l’exploration, la coupe et la commercialisation de diamants, avec une participation à 12 projets diamantaires situés dans les provinces de Lunda Nord et Sud et Cuando Cubango, dans lesquels ils détiennent des intérêts allant de 20% à 51%.