LA compagnie angolaise Sonair cesse ses vols avec Boeing 737-700

By | December 2, 2019

La compagnie aérienne Sonair a interrompu ses vols commerciaux intérieurs avec des avions Boeing 737-700 le 30 novembre, assurant ainsi la liaison aérienne entre Luanda et les villes de Cabinda, Catumbela (Benguela) et Lubango (Huila), a indiqué une source de l’entreprise.

La source de la compagnie a informé l’agence de presse Angop que contrairement à la décision initiale de mettre fin aux trois flottes d’aéronefs (Beechcraft, Boeing et Havilland DHC-6 Twin Otter, en désuétude), l’avion de Beechcraft sera conservé en raison de engagements pris envers Opération Transparence et les sociétés pétrolières.

De même, faisait-il observer, ces mêmes avions devraient continuer à sécuriser leurs vols vers Cabinda, avec six correspondances, jusqu’à ce que de nouvelles décisions politiques soient prises, compte tenu du fait que TAAG – Angola Airlines est incapable de répondre à la demande de cette destination.

Il a ajouté, sans avancer dans l’horizon temporel, que la maintenance des opérations est également due au fait que, jusqu’à présent, le processus de cessation des activités de Sonair n’est pas achevé et qu’il est essentiellement nécessaire de respecter les contrats avec les sociétés pétrolières.

« En plus de la précipitation comme première tentative d’interruption des vols, une autre imprécision quant au dossier Sonangol / Sonair est liée à la flotte d’hélicoptères, qui facilite le transport de personnel technique et logistique vers les compagnies pétrolières opérant dans le pays », précisait-il.

La compagnie Sonair, dans sa composante à voilure fixe, dispose de deux Boeing et de quatre Beechraft 1900D, ainsi que d’un septième avion en réserve, mais ne pilotait que deux appareils, qui devaient voler samedi dernier.