La compagnie ExxonMobil annonce le report d’un projet au Mozambique

By | April 8, 2020

La décision finale d’investissement pour le projet de gaz naturel Rovuma LNG, au Mozambique, qui était prévue pour cette année, a été reportée, a annoncé le groupe américain ExxonMobil, lors de l’annonce des mesures visant à répondre aux conséquences économiques de la pandémie de Covid-19.

Le groupe, dans un communiqué publié sur son site Internet, a ajouté qu’il travaillait et collaborait avec des partenaires et avec le gouvernement du Mozambique pour optimiser les plans de développement en explorant les opportunités liées à cet environnement à moindre coût.»

Le communiqué ajoute que le projet de développement de Coral LNG se poursuit comme prévu.

Le conseil d’administration du groupe a décidé de réduire les dépenses d’investissement de 30%, soit 10 milliards de dollars, qui est une mesure liée aux bas prix des produits énergétiques du fait de la baisse de la demande.

Les dépenses d’investissement annoncées précédemment se sont élevées à 33 milliards de dollars américains, ce qui, selon le communiqué publié mardi à Irving, au Texas, est tombé à 23 milliards de dollars américains.

La société a également annoncé qu’elle réduisait ses dépenses courantes de 15% pour «survivre à cette période de récession».

Le projet Rovuma LNG, qui extraira le gaz naturel d’un bloc en eau profonde sur la côte du Mozambique qui contient plus de 85 billions de pieds cubes de gaz naturel, devait recevoir la décision d’investissement finale au premier semestre 2020.

Les participants du bloc de la zone 4 sont Mozambique Rovuma Ventures, un partenariat détenu par ExxonMobil, ENI et la China National Petroleum Corporation, qui contrôlent ensemble 70% de la participation, les 30% restants étant répartis à parts égales entre le groupe portugais Galp Energia, la compagnie Kogas en Corée du Sud et la compagnie pétrolière publique mozambicaine ENH.