La Compagnie nationale des carburants d’Angola dispose de 72 entreprises

By | June 5, 2019

Soixante-douze entreprises de l’unité commerciale de la compagnie nationale des hydrocarbures (Sonangol) seront cédées dans le cadre du processus de restructuration en cours, a annoncé mardi à Luanda le président de la République.

M. Sebastião Pai Querido précisait que le processus de désinvestissement serait mené par la compagnie Sonangol elle-même, compte tenu de la nature spécifique de certaines des 72 sociétés, « mais en tenant toujours compte des critères et principes approuvés par la structure de l’État qui coordonne cette activité ».

La vente de ces sociétés du groupe Sonangol s’inscrit dans un programme gouvernemental plus complet dans le cadre duquel de nombreuses sociétés publiques seront privatisées par le biais d’une bourse, processus devant être mené par l’Institut de la gestion d’actifs et la participation de l’État.

Le président du groupe, qui s’exprimait au cours de la conférence « Angola Oil & Gas 2019 », précisait qu’après la séparation de son précédent rôle de concessionnaire, les actifs faisant partie de l’action principale de la compagnie Sonangol ont été identifiés et sélectionnés.

La cession fait partie du programme de restructuration de la compagnie Sonangol, qui a débuté en 2018, qui vise à rendre la compagnie Sonangol plus compétitive et rentable, en se concentrant sur la chaîne de valeur primaire (exploration, exploration et raffinage du pétrole).