La compagnie Syrah Resources commence la production de graphite sphérique aux États-Unis et exploite du minerai au Mozambique

By | November 5, 2019

La compagnie Syrah Resources a commencé la production de graphite sphérique purifié dans son usine de composants d’anodes à batteries à Vidalia (Louisiane, États-Unis), à partir de minerai extrait à Balama (Mozambique), a annoncé le groupe australien dans un communiqué.

« Il s’agit d’une importante étape dans le développement de l’usine de Vidalia et dans la mise en œuvre de la stratégie du groupe visant à mettre en place un modèle de production intégré verticalement [de l’extraction à la commercialisation] des composants de l’anode de la batterie », indique le communiqué.

Shaun Verner, directeur général du groupe, a également déclaré que la mise en production de l’usine américaine constituait une source alternative aux anodes de batterie produites en Chine, «constituant ainsi la première installation de production complète et totalement intégrée en dehors de la Chine.

”Cette annonce intervient après que le groupe eut annoncé en octobre dernier qu’il supprimerait immédiatement environ 30% de ses effectifs à la mine de graphite située dans le district de Balama, dans la province de Cabo Delgado, dans le Mozambique septentrional.

Le classement du marché indiquait également qu’il y aurait une reconfiguration des modèles existants d’extraction et de traitement du minerai, ainsi qu’une réduction de la structure de gestion de l’exploitation minière au Mozambique.

Tous ces projets de réduction des coûts résultent de l’état actuel du marché du graphite et le conseil d’administration du groupe en vue d’économiser entre 20% et 25% des 9 millions de dollars US prévus pour l’ensemble de l’activité de Balama pour l’année 2019.

La compagnie Syrah Resources exerce ses activités au Mozambique par l’intermédiaire de sa filiale Twigg Exploration and Mining Limitada.