La compagnie Syrah Resources suspend ses travaux aux États-Unis mais maintient ses activités au Mozambique

By | March 25, 2020

La compagnie Syrah Resources a suspendu les travaux de l’usine de Vidalia aux États-Unis, suite à l’ordre de «rester chez lui» annoncé par le gouverneur de l’État de Louisiane le 22 mars, afin d’empêcher la propagation du nouveau virus corona, a indiqué la société dans une déclaration à destination des marchés.

Le communiqué indique que la décision de fermer l’usine du 23 mars au 13 avril 2020 entraînerait le report de la distribution d’échantillons de graphite naturel à des clients potentiels.

La société a également annoncé que l’opération d’extraction de graphite au Mozambique, dont le produit alimente l’usine de Vidalia, reste inchangée, bien qu’elle accorde actuellement plus d’attention à la circulation du personnel et des biens.

La compagnie Syrah Resources, qui opère au Mozambique via sa filiale Twigg Exploration and Mining, a repris début mars l’exploration de gisements de graphite dans le district de Balama, province de Cabo Delgado, après environ six semaines d’arrêt des activités.

La décision d’arrêter l’activité est due à l’effet conjugué de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et au déclenchement de l’épidémie de Covid-19 dans ce dernier pays, principal acheteur du produit.

Compte tenu des contraintes susmentionnées, la direction de l’entreprise a été contrainte de licencier 277 travailleurs, nationaux et étrangers, à titre de mesure de maîtrise des coûts, ayant vu sa production passer en 2019 de 250 000 à 150 000 tonnes.