La Conférence annuelle du secteur privé Mozambique 2020 est susceptible d’être reportée

By | March 18, 2020

La Conférence annuelle du secteur privé du Mozambique (CASP-2020), prévue pour mai, a sa réalisation dans le doute en raison de la propagation du nouveau coronavirus dans le monde et du respect obligatoire d’une série de restrictions imposées par le gouvernement comme moyen de prévention contre la pandémie, selon une source officielle.

« Avec la recommandation de ne pas organiser d’événements avec plus de 300 personnes et si la situation prévaut, malheureusement, nous ne pourrons pas organiser la conférence annuelle du secteur privé », a déploré monsieur Agostinho Vuma le président de la Confédération des associations économiques du Mozambique (CTA).

Le président de l’entité organisatrice de CASP-2020, qui effectuait une tournée dans le district de Manhiça pour évaluer le niveau de production et de productivité des entreprises, ainsi que le degré de préparation des industries pour l’éventuelle apparition du nouveau coronavirus au Mozambique, s’est exprimé espérait la disponibilité d’un vaccin à court terme.

Monsieur Agostinho Vuma a également déclaré qu’une étude était sur le point d’être conclue et qu’elle apporterait une série de lignes directrices et de mesures à adopter par les entreprises, à savoir les douanes, les finances, le travail et même des mesures pouvant indiquer des incitations pour minimiser les impacts économiques du COVID-19 dans un avenir proche.

Le président du CTA était également préoccupé par la situation d’incertitude créée par le nouveau coronavirus dans l’économie mondiale en général et au Mozambique en particulier, obligeant les États à prendre des mesures pour contenir la maladie, comme la fermeture des frontières, une situation qui a un impact négatif sur l’économie et la vie des entreprises.

Le président du CTA a réitéré que les importations et les exportations dans le pays, en raison de l’épidémie, ont chuté de manière spectaculaire et que l’impact pourrait être encore plus désastreux, l’une des raisons de la réalisation de l’étude qui est mentionnée.