La demande accrue de la Chine augmente les exportations Bresiliennes de Soja

By | January 4, 2019

En 2018, le Brésil a exporté un volume record de 83,8 millions de tonnes de soja, soit une augmentation de 23,1% par rapport à l’année 2017, a annoncé mercredi le Secrétariat au commerce extérieur du ministère du Développement, de l’Industrie et du Commerce.

La forte augmentation des exportations, qui a bénéficié d’une récolte record de 120 millions de tonnes, est due à la croissance de la demande de soja brésilien en provenance de Chine, impliquée dans une guerre commerciale avec les États-Unis.

Cette guerre commerciale a amené le gouvernement chinois à appliquer des droits de douane aux importations de soja des États-Unis, ce qui a poussé les entreprises chinoises à se tourner vers les producteurs brésiliens pour répondre à la demande.

Les chiffres de l’Association nationale des exportateurs de céréales du Brésil (ANEC) ont montré qu’au cours des onze premiers mois de l’année 2018, le Brésil a expédié 82% des exportations mondiales de soja vers la Chine, qui ont atteint 80,1 millions de tonnes.

Outre le soja, le café a également enregistré une récolte record de 60 millions de sacs de 60 kilogrammes, tirée par le cycle biennal de la variété Arabica, la plus cultivée au Brésil.

Grâce à la récolte de café record, le nombre de sacs exportés en 2018 a dépassé de 10,7% le nombre enregistré en 2017, avec un total de 30,4 millions de sacs ou 1,82 million de tonnes.

Les exportations de maïs brésiliennes ont diminué de 18,3% en 2018, passant à 23,9 millions de tonnes, tandis que les exportations de sucre brut ont chuté de 21,5%, à 18,3 millions de tonnes, et le sucre raffiné, de 42,2%, à 3,1 millions de tonnes.

(macauhub)