La privatisation de la compagnie aérienne capverdienne s’achèvera à fin mars 2018

By | December 5, 2017

Le processus de privatisation des activités internationales de la compagnie aérienne capverdienne TACV devrait être achevé d’ici la fin du premier trimestre de 2018 après l’évaluation de la société, a déclaré le ministre des Finances après s’être adressé aux membres de la Commission parlementaire des finances et du budget.

Le ministre Olavo Correia a déclaré que l’évaluation devrait être prête au début de 2018, et le gouvernement veut finaliser le processus rapidement, « parce que plus tôt il sera conclu, mieux ce sera pour tout le monde », selon la presse de l’archipel.

La compagnie TACV est gérée dans le cadre d’un accord avec Icelandair, un groupe islandais que le ministre a reconnu être un partenaire stratégique dans la privatisation des activités internationales de TACV.

Lors de l’audition parlementaire, le ministre a noté l’état de « faillite » dans lequel le gouvernement actuel a trouvé la compagnie TACV, avec 30 millions d’euros de pertes annuelles, déclarant que la liquidation de l’entreprise était envisagée, mais coûterait au contribuable environ 60 millions d’euros.

Il a ainsi affirmé que le gouvernement avait mené une « opération à haut risque », par la restructuration, mais qui a été « réussie » jusqu’à présent. L’autre aspect de l’opération concernait la cession exclusive de vols intérieurs à Binter Cap-Vert, en échange de 30% du capital de la société.

Le mémorandum signé avec Binter Cap-Vert prévoit que, outre les 30% pour les liaisons intérieures, l’État peut encore acheter 19% du capital, M. Correia donnant l’assurance que la participation de l’État dans l’entreprise est temporaire et sera vendue plus tard, « parce que le gouvernement ne veut pas avoir une nouvelle entreprise publique dans le secteur du transport aérien, domestique ou international. »