La société chinoise BYD renforce ses activités au Brésil

By | June 20, 2019

La société chinoise BYD (Build Your Dreams) construit une ferme d’énergie solaire à Araçatuba, dans l’État de São Paulo, au Brésil, afin de fournir de l’électricité aux usines de cet État.

Le projet s’inscrit dans l’augmentation des activités au Brésil du plus grand fabricant mondial de véhicules autoélectriques, dont le siège est situé dans la zone économique de Shenzhen, en Chine, près de la frontière de Hong Kong.

La société située en Chine produit également des batteries, des panneaux solaires et d’autres solutions énergétiques.

Le directeur du développement durable au sein de la compagnie BYD au Brésil M. Adalberto Maluf, a révélé lors de la réunion « StartSe Innovation Day » à São Paulo que BYD va construire deux autres usines afin de réduire l’importation de produits essentiels en provenance de Chine.

« Cette année, la société doit démarrer les travaux d’une usine de batteries lithium-ion et, d’ici 2022, commencera à fabriquer des cellules pour batteries et panneaux solaires », précisait M. Maluf.

La compagnie BYD s’est installée à Campinas, dans l’État de São Paulo, en 2014, lors de la création d’une unité de recherche.

En 2016, la compagnie BYD a inauguré une chaîne de montage de châssis pour bus électriques et, l’année suivante, une usine de panneaux solaires photovoltaïques.

Plusieurs villes du Brésil utilisent des véhicules électriques BYD dans leurs parcs de bus. Parmi eux, se distinguent São Paulo, Campinas, Santos, Brasilia, Volta Redonda et Bauru. À Curitiba, certains autobus du BRT (transit rapide) sont du constructeur chinois.

En 2018, BYD a remporté son premier contrat de partenariat public-privé (PPP) au Brésil. Le projet, exécuté à Salvador par le gouvernement de l’État de Bahia, créera un réseau de VLT (véhicules ferroviaires légers) dans la région métropolitaine de la capitale.