La société d’hydrocarbures angolaise et le groupe norvégien Equinor renforcent leur coopération

By | May 30, 2019

La compagnie nationale angolaise des carburants (Sonangol) et le groupe norvégien Equinor (anciennement Statoil) ont signé un mémorandum visant à renforcer la collaboration mutuelle, a annoncé la compagnie publique angolaise dans un communiqué.

L’annonce révèle que la signature du mémorandum résultait d’un accord conclu entre les deux parties en juin 2018. Selon le mémorandum, les deux parties mèneront une exploration et des discussions communes dans le bassin du fleuve Congo afin de transformer le développement de la compagnie Sonangol en un corps doté de capacités d’exploitation de champs pétrolifères et d’explorer la possibilité d’un investissement conjoint dans des domaines connexes à l’avenir.

Selon le mémorandum signé à l’époque, le groupe Equinor continuera d’investir dans des activités d’exploration afin d’accroître la production de pétrole angolais et d’étudier en particulier les moyens de surmonter les difficultés techniques rencontrées dans le processus minier.

Selon les données publiées sur le site officiel d’Equinor, le plateau continental angolais est la plus grande source de production de pétrole de la société hors de Norvège. Depuis son entrée sur le marché angolais en 1991, la production a progressivement augmenté pour atteindre un peu plus de 200 000 barils de Nissan.