La societe vale Moçambique acheve le 1er semestre avec un passif de 7,9 milliards de dollars US

By | August 15, 2018

Vale Moçambique a clôturé le premier semestre 2018 avec une dette de 7,9 milliards US, soit une augmentation de 100 millions US par rapport au montant enregistré à la fin du premier trimestre, a indiqué mardi la société à Maputo.
Le directeur général de la filiale mozambicaine du groupe minier brésilien Vale, M. Marcelo TERTULIANO, a indiqué que le bénéfice net de la société au deuxième trimestre est resté négatif de 193 millions US, supérieur au résultat négatif de 139 millions US du premier trimestre.

Les intempéries (pluies), les coûts d’exploitation élevés et l’appréciation de la devise mozambicaine, le metical, figurent parmi les principales causes de la performance de la société au deuxième trimestre, selon la presse mozambicaine.

M. TERTULIANOa toutefois fait observer une augmentation de la production, des revenus et des redevances à l’État mozambicain, la production de charbon, par exemple, passant de 2,9 millions de tonnes au deuxième trimestre, contre 2,4 millions de tonnes au trimestre précédent.

Les recettes issus des ventes de charbon se sont élevées à 354 millions US, soit 17 millions US de plus que les trois premiers mois de l’année et la société a versé 6,0 millions de dollars US en redevances, contre 5,1 millions de dollars US entre janvier et mars.

Le président de Vale Moçambique, M. Márcio Godoy, a souligné que malgré les résultats négatifs, la société continuera à faire d’importants investissements dans ses actifs à Moatize, dans la province de Tete, ainsi que dans le corridor logistique de Nacala.

(macauhub)