L’agence angolaise APEIX reçoit 123 projets d’investissement privés

By | May 28, 2019

L’Agence angolaise de promotion des investissements et des exportations (Aipex) a reçu 123 projets d’investissements privés d’août 2018 à mai, selon les déclarations de M. Licínio Vaz Contreiras.

Le président de l’agence a également déclaré à l’agence de presse Angop que la plupart de ces projets avaient déjà été exécutés dans les provinces de Luanda, Bengo, Benguela et Malanje, où plusieurs investissements privés avaient été approuvés par l’Aipex

Quant aux autres provinces, telles que celles de l’est du pays, comprises dans la zone « C » au sens de la loi sur les investissements privés (10/18 du 26 juin), sont celles qui ont le moins bénéficié des projets privés, bien que la loi les encourage par des incitations fiscales.

Le président de l’Aipex a souligné que la période plus ou moins longue résultait des coûts liés au contexte angolais, car après approbation, l’investisseur doit procéder, le cas échéant, à la construction de bâtiments, à l’importation d’équipements et à la signature de contrats. pour le raccordement aux réseaux de distribution et d’eau.

Le territoire angolais est divisé en quatre zones qui vont la zone « A » à la zone « D » – aux fins des projets d’investissement, les avantages fiscaux étant de plus en plus alloués au fur et à mesure de la progression d’une zone à l’autre.

La zone « A » couvre les provinces de Benguela, Huíla et Lobito, et la zone “B”, les provinces de Bié, Bengo, Cuanza Norte, Cuanza Sul, Huambo, Namibe et d’autres provinces et municipalités des provinces de Benguela et Huíla.

La zone « C » comprend les provinces de Cuando Cubango, Cunene, Lunda Norte, Lunda Sul, Malanje, Moxico, Uíge et Zaïre et la zone “D” est réservée à la province de Cabinda, enclave située entre les républiques du Congo et la RD Congo.