L’Angola adresse une demande de financement àe la Chine et au secteur privé pour la migration numérique

By | January 4, 2017

Le gouvernement angolais prévoit d’inclure le programme de migration analogique vers la télévision numérique dans la ligne de crédit de la Chine et d’impliquer les entreprises privées dans le processus de réduction des dépenses publiques, selon un ordre signé par le président.

Le décret stipule que la société de radiodiffusion publique TVDA – Serviços de Transmissão e Difusão, créée pour la migration numérique des services de radiodiffusion terrestre, est désormais détenue à 16% par la Télévision Publique Angolaise.

« Le ministre des Télécommunications et des Technologies de l’Information doit assurer toutes les procédures juridiques et administratives avec les entités privées pour la souscription de 84% des investissements nécessaires à la capitation de la TVDA », selon le décret repris par l’agence de presse portugaise Lusa.

Le coût du programme de migration de la télévision analogique vers la télévision numérique est estimé à 386 millions de dollars et il a été décidé de ne pas conclure les services analogiques et de lancer le service de télévision numérique de Terre (TNT) en 2017.

La «nécessité d’établir un modèle plus approprié pour le contexte économique actuel», par la participation des «entités privées» et a précisé que le ministre des Finances «devrait veiller au respect des conditions d’éligibilité et d’inclusion dans la ligne de crédit de la République populaire de Chine. »

La TNT angolaise, selon le plan initial, aurait dû atteindre 117 municipalités dans le pays d’ici juin 2017, en utilisant la norme DVB-T2, une évolution de la norme européenne actuelle, également utilisée par les pays africains.

(macauhub)