L’Angola etudie la constitution du fonds de garantie des depots

By | July 26, 2018

L’Angola prévoit de créer un Fonds de garantie des dépôts, une entité juridique publique, selon une déclaration publiée à la fin d’une réunion du Conseil des ministres qui s’est tenue mercredi à Luanda.

Selon la déclaration, l’objectif du Fonds de garantie des dépôts est de garantir le remboursement des dépôts dans les banques nationales si les banques elles-mêmes ne sont pas en mesure de le faire en raison de leur situation financière.

L’agence de presse portugaise Lusa News a indiqué que l’intention remonte à 2015, suite à l’approbation de la Loi fondamentale des institutions financières de l’Angola (loi 12/15), qui est entrée en vigueur le 17 juin de la même année.

L’article 69 de la loi 12/15 prévoit la création du fonds «afin de garantir le remboursement des dépôts effectués dans les institutions financières qui y participent».

Le même article fait observer qu’il est de la responsabilité du détenteur du pouvoir exécutif – le Président de la République – de le créer, mais sans définir les règles de son fonctionnement ni les montants qui seront garantis par le fonds.

En novembre 2014, M. José de Lima Massano, qui fut gouverneur de la Banque nationale d’Angola, a suggéré que toutes les banques commerciales du pays puissent contribuer à hauteur de 0,03% de chaque portefeuille de dépôts.

L’objectif était de garantir jusqu’à 3 millions de kwanzas (11 800 $ US au taux de change actuel), selon M. Lima Massano, qui a démissionné en janvier 2015, établissant des conditions pour protéger 90% des déposants du système bancaire angolais.

(macauhub)