L’Angola identifie 27 pays prioritaires pour attirer les investissements

By | July 22, 2019

L’Agence angolaise de promotion des investissements et des exportations (AIPEX) a identifié 27 pays parmi les priorités de la mise en œuvre d’une stratégie visant à attirer les investissements, a déclaré vendredi à Luanda, le directeur Lello Francisco.

Au cours d’une table ronde sur la «coopération stratégique Angola-Turquie» organisée par le ministère de l’Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale et par l’École nationale d’administration publique et de politique publique, le directeur a mentionné, outre la Turquie, l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Argentine, Australie, Brésil, Chine, Corée du Sud, Espagne, États-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Pologne, Portugal, Russie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour et Uruguay, pour n’en citer que quelques-uns.

Repris par le quotidien Jornal de Angola, Lello Francisco a précisé que la liste avait été adoptée sur la base de critères établis, par ordre d’importance, des capacités technologiques, des capitaux et des investissements, en tenant compte de l’intérêt de ces pays pour les investissements en Afrique.

Le programme d’investissement en Turquie tient compte de l’expérience du secteur textile dans le pays, a déclaré le directeur, citant les “actions concrètes” de son agence pour stimuler les exportations de marbre et d’autres pierres ornementales dans ce pays.

Lello Francisco a déclaré que, malgré certains progrès, les relations commerciales entre l’Angola et la Turquie « sont toujours inégales », Luanda manquant dans une position défavorable car elle achète plus qu’elle ne vend à Ankara, et l’objectif de l’Agence angolaise de promotion des investissements et des exportations -Aipex est de renverser la situation, ce qui reflète l’économie angolaise peu diversifiée, dans laquelle plus de 95% des exportations sont du pétrole brut.