L’Angola signe un pacte de lusophone avec le Portugal et la Banque africaine de développement

By | July 11, 2019

Les gouvernements angolais et portugais ainsi que la Banque africaine de développement ont signé mercredi à Luanda le « Pacte pour le financement du développement des pays lusophones en Afrique », a rapporté la presse angolaise.

L’accord, signé par le ministre de l’Economie et de la Coopération du Portugal, MME Teresa Ribeiro, et le vice-président de la BAD, Mateus Magala, et également par le ministre de l’Economie et du Plan, M. Pedro Luís da Fonseca, contribuera au développement de l’agriculture, l’énergie, le tourisme, par le renforcement financier.

L’Angola s’est associé au Mozambique et au Cap-Vert pour rejoindre ce programme de financement visant à promouvoir le développement économique et le développement durable de ces pays.

Le pacte lusophone a été signé entre le Portugal et la Banque africaine de développement en novembre 2018 dans le cadre d’un large éventail de partenariats multilatéraux annoncés lors du Forum sur l’investissement en Afrique à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Le Cap-Vert est devenu le deuxième pays africain lusophone à avoir signé avec le Portugal et la Banque africaine de développement le mémorandum d’accord sur le pacte lusophone.

La Banque Africaine de Développement, le Mozambique et le Portugal ont signé le 12 mars à Maputo le Pacte lusophone-Mozambique visant à soutenir des projets d’investissement, le premier par pays, qui donne accès à un financement bancaire associé à des garanties du Portugal via la société de financement de développement (Sofid).