L’Angola vient en aide aux hommes d’affaires portugais en vue de diversifier l’economie Angolaise

By | November 23, 2018

Le président angolais, actuellement en visite officielle au Portugal, se rendra à Porto, la ville du nord du pays, où il participera à une réunion entre des hommes d’affaires angolais et portugais, conformément au programme officiel.

La réunion est une conférence axée sur le thème « Angola: quel changement », à laquelle devraient s’attendre quelques dizaines d’hommes d’affaires des deux pays, devrait mettre l’accent sur la nécessité exprimée par l’Angola de diversifier son activité économique, actuellement centrée sur l’exploitation de pétrole et de diamants.

Le Président João LOURENÇO a déclaré jeudi à Lisbonne qu’il espérait pouvoir compter sur l’aide d’hommes d’affaires portugais pour diversifier l’économie de son pays, ajoutant : « nous voulons cesser de dépendre de la manne pétrolière ».

« L’Angola dispose d’un énorme potentiel et le gouvernement a l’intention de développer les ressources existantes afin de diversifier l’économie et de sortir de la crise qui prend déjà un certain temps », a déclaré le président angolais.

Le président João LOURENÇO s’est adressé jeudi aux députés de l’Assemblée de la République, soulignant que le gouvernement qu’il préside est impliqué sur « deux fronts », à savoir la lutte contre la corruption, qui « est corrosif » en ce qui concerne les fondements du développement et la diversification de la société de l’information. L’économie angolaise, où « les principaux agents devraient être des investisseurs privés, nationaux et étrangers ».
Avant la session au Parlement et après une réception avec honneurs militaires à Praça do Império à Lisbonne, le président portugais Marcelo REBELO de Sousa et le président angolais João LOURENÇO, accompagnés de son épouse MmeAna Dias LOURENÇO, sont entrés au palais de Belém pour une réunion privée.
À l’issue de la réunion, le président REBELO DE SOUSA a annoncé que le Portugal et l’Angola signaient des accords dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la culture, de la justice, de l’économie et des finances.

(macauhub)