Le Brésil exportera vers la Chine de la viande transformée

By | October 29, 2019

Le Brésil sera en mesure d’exporter de la viande transformée et de la farine de graine de coton vers la Chine dans le cadre de deux protocoles sanitaires signés par le ministre brésilien de l’Agriculture, de l’Élevage et des Fournitures, Mme Tereza Cristina, et par l’Administration générale des douanes de la Chine, selon des informations officielles.

Le communiqué officiel publié à Brasilia précise que les protocoles définissent les conditions requises pour autoriser l’exportation des deux produits du Brésil vers la Chine, afin d’empêcher les parasites ou les parasites endémiques du pays exportateur d’entrer dans le pays importateur.

La déclaration indique qu’en 2018, le Brésil a exporté pour une valeur de 557 millions de dollars de viande transformée, tandis que la Chine a acheté des produits d’une valeur de 25 millions de dollars, et ajoute que les exportations brésiliennes de tourteau de coton sont utilisées comme aliment pour animaux de compagnie, est encore à ses débuts.

Dans une vidéo publiée, le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage a annoncé que la Chine devrait approuver de nouvelles chambres froides plus tard cette année, étant donné que la peste porcine africaine continue de décimer les actifs du pays.

« Nous devons saisir cette opportunité en proposant ce qu’ils veulent en terme de volume, nourriture de qualité et prix ajustables au marché chinois », faisait-elle observer.