Le Bresil prepare sa Participation a Macao au Forum Mondial de L’Economie du Tourisme

By | April 15, 2019

La participation du Brésil en tant que pays invité à l’édition 2019 du Forum mondial sur l’économie du tourisme (FGET), qui a lieu chaque année à Macao, a fait l’objet d’une réunion de préparation tenue les 10 et 11 avril à Brasilia, capital du Brésil.

L’édition de cette année du Forum mondial sur l’économie du tourisme – FGET aura lieu du 13 au 15 octobre, avec la participation du Brésil et de l’Argentine en tant que pays invités et de Jiangsu en tant que province de la Chine dans ce dernier cas, en raison du rôle qu’il joue dans la dynamisation des activités touristiques du fleuve Yangtsé.

Pendant les trois jours du forum, forum qui encourage les partenariats stratégiques entre les secteurs public et privé pour stimuler le tourisme, en plus de discuter des tendances mondiales dans le secteur, plus de 2000 réunions d’affaires sont prévues entre environ 50 exposants et 430 entreprises et les organismes de tourisme et les investisseurs du secteur.

Un émissaire chinois a rencontré dans la capitale brésilienne la délégation brésilienne, qui comprenait le ministre du Tourisme, M. Marcelo Álvaro António, des techniciens d’Embratur, l’agence brésilienne chargée de la promotion du tourisme international et des représentants du Forum des exploitants d’hôtels du Brésil (FOHB)de l’Association brésilienne de l’industrie hôtelière (ABIH).

A la fin de la réunion, M. Wang Ping, président de la chambre du tourisme chinois, a précisé à Macauhub que le tourisme était un secteur comprenant plusieurs domaines « nous souhaitons établir une alliance touristique entre la Chine, le Brésil et l’Argentine afin d’allier croissance économique et préservation et faire de cette alliance une référence internationale ».

Pour MmeRita Botelho dos Santos, conseillère du FGET, « Macao était le lieu idoine et approprié » pour aider à accroître le flux de touristes entre la Chine et le Brésil, « car le territoire est une passerelle touristique et de loisirs entre La Chine et les pays lusophones ».

Les membres de la délégation chinoise ont souligné devant leurs homologues brésiliens l’importance particulière de l’édition de cette année du FGET, car il est célébré en 2019 le 20ème anniversaire de l’administration de Macao entre Macao et la Chine. Un anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine.

Pansy Ho, vice-président et secrétaire général du Forum mondial sur l’économie du tourisme – FGET a révélé l’importance du forum de partenariat non seulement dans le domaine du tourisme, mais également dans celui de la science et de la technologie, renforçant ainsi le caractère d’intégration de l’événement.

« Nous profitons de la position stratégique de Macao pour promouvoir cet événement », a déclaré Pansy Ho, ajoutant: « Nous représentons l’entreprise privée et souhaitons établir un partenariat de qualité avec le Brésil ».

M. Marcelo Álvaro António, ministre brésilien ministre du tourisme du président Jair Bolsonaro a mis en lumière le potentiel des relations entre le Brésil et la Chine pour le développement du tourisme, faisant observer que son pays avait mis au point un ensemble d’actions pour surmonter la distance physique et territoriale entre les deux pays et de cette manière, « nous pouvons recevoir un nombre croissant de touristes chinois ».

Le président d’Embratur, l’ambassadeur Leonidas Oliveira, a déclaré que l’événement à Macao serait une occasion unique pour le Brésil de faire connaître ses principales destinations et potentialités pour attirer les touristes de Chine et du reste de l’Asie.

Leonidas Oliveira a informé la délégation chinoise des mesures prises récemment par le gouvernement brésilien pour stimuler le tourisme, un secteur considéré comme stratégique pour la promotion du développement économique.

Parmi ces mesures figure une nouvelle politique nationale de gestion des 21 sites historiques classés au patrimoine mondial naturel et culturel de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture), ces mesures s’inscrivent dans un but d’attirer plus de touristes en améliorant des infrastructures existantes dans ces lieux, pour garantir leur préservation et valoriser la culture locale.

Le ministère du Tourisme du Brésil a mis en place une série de mesures visant à faciliter l’accès des touristes chinois, telles que l’extension de la durée de validité des visas d’entrée de trois mois à cinq ans, avec des entrées multiples allant jusqu’à 90 jours, en plus de l’introduction de feuilles de route élaborées dans le cadre d’un partenariat avec China Travel Services, le plus grand voyagiste du pays.

(macauhub)