Le Cap-Vert signe un prêt avec la BAD pour financer le budget public

By | November 9, 2017

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé au Cap-Vert un prêt de 20 millions pour soutenir le budget public, et l’accord de prêt a été signé lundi à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Cet accord de prêt, destiné à soutenir la réforme des entreprises publiques et les investissements publics, a été signé par l’ambassadeur du Cap-Vert à Dakar, M. Ignatius Rosa de Carvalho, et par le directeur général de la BAD pour l’Afrique de l’Ouest, M. Janvier Litsé.

Le prêt, approuvé au mois d’octobre par le Conseil d’administration de la BAD, vise à soutenir la réforme des entreprises publiques et des investissements publics ainsi que la modernisation du cadre législatif et réglementaire des partenariats public-privé, l’amélioration de l’environnement des affaires, en plus de la promotion des initiatives entrepreneuriales et de la formalisation du secteur informel.

Au 31 octobre, le portefeuille de la BAD au Cap-Vert comptait 13 projets actifs pour un investissement total de 114 millions de dollars, dont un partenariat public-privé avec la société d’énergie renouvelable Cabeólica, évalué à 15 millions d’euros, l’aéroport de Praia et le parc technologique.

La Banque africaine de développement, dont est membre le Cap-Vert, est l’un des principaux partenaires financiers du pays et, depuis 1977, elle a soutenu 66 projets, avec des prêts et des dons, d’une valeur estimée à 533 millions de dollars.