Le cycle de croissance économique du Cap-Vert interrompu par la pandémie du Covid-19

By | April 28, 2020

Le cycle de croissance de l’économie du Cap-Vert ces dernières années devrait être inversé par les effets imprévus et encore incertains de la pandémie de Covid-19, a écrit la Banque du Cap-Vert dans son rapport sur la politique monétaire, publié lundi à Praia.

Le document rappelle que l’économie de l’archipel a enregistré une performance favorable en 2019, le produit intérieur brut augmentant de 5,7% en volume et le taux d’inflation étant passé de 1,3% à 1,1%, selon les données publiées par l’Institut des Statistiques nationales. 

«Les comptes extérieurs ont eu une performance sans précédent dans l’histoire récente du pays, avec un déficit du compte courant tombant à 0,2% du PIB et le stock de réserves internationales nettes a augmenté de 133 millions d’euros, commençant à financer 6,9 mois de les importations de biens et de services », selon les informations annoncées.

Le rapport ajoute que le déficit des comptes publics, quant à lui, est passé de 2,7% à 1,8% du PIB, selon le ministère des Finances, du fait de l’augmentation exceptionnelle des dons et de la contraction des investissements publics. « L’augmentation de la trésorerie nette disponible à l’étranger, de l’ordre de 25%, et la croissance du crédit à l’économie, de 3,9%, ont cependant déterminé l’expansion de la masse monétaire », selon des informations complémentaires.

Le rapport ajoute que dans un contexte d’incertitudes concernant l’évolution de l’environnement extérieur et le contexte sanitaire et macroéconomique national unique, les prévisions actuelles suggèrent que l’activité économique pourrait se contracter de 4%, dans le scénario central et de 6,1 % dans le scénario défavorable.

« L’inflation, quant à elle, peut baisser à 0,9%, dans le premier scénario, ou augmenter à 1,2%, dans le deuxième scénario », ajoute la banque centrale capverdienne dans son rapport sur la politique monétaire.