Le fonds de coopération et de développement sino-portugais impliqué dans la recherche de projets à Sao Tomé-et-Principe

By | July 1, 2019

Le Fonds de coopération et de développement sino-portugais recherche des projets à São Tomé et Príncipe, un pays qui a rétabli ses relations diplomatiques avec la Chine en décembre 2016, a déclaré le secrétaire général du Forum de Macao.

Dans une interview accordée à l’agence de presse Lusa, Mme Xu Yingzhen a déclaré que des représentants du Fonds participeraient les 8 et 9 juillet à la 14ème réunion de travail entre la Chine et le portugais, la première à se tenir à Sao Tomé-et-Principe, « pour établir davantage de contacts avec les entrepreneurs et collecter plus d’informations sur les projets, dans le but d’accélérer les investissements ».

« Sao Tomé-et-Principe est un pays qui a rejoint le Forum de Macao tardivement. Cette réunion de travail est donc importante et le secrétariat permanent y consacre beaucoup d’attention et d’importance » ; précisait le Secrétaire général.

Sao Tomé-et-Principe a été le dernier pays à rejoindre l’institution Forum de coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones Forum de Macao, plusieurs mois après la rupture des relations diplomatiques avec Taiwan en 2016.

Des délégations d’hommes d’affaires de pays lusophones, d’institutions publiques pour la promotion du commerce et de l’investissement et des hommes d’affaires de municipalités et de provinces de l’intérieur de la Chine étaient présentes à la réunion, a déclaré Mme Xu Yingzhen.

Interrogé sur les projets et le montant déjà appliqué par le fonds de 1 milliard de dollars géré par la Banque de développement de la Chine, Mme Xu précisait « ne pas avoir trop de détails » car le Forum “ne peut pas influer dans sa gestion ».

Mme Xu Yingzhen a déclaré, que le Fonds investisse jusqu’à présent 120 millions de dollars dans cinq projets dont quatre projets dans les pays de langue portugaise, ce qui n’a pas été précisé, et un projet à Macao.

« A ce que je sache la direction de ce fonds d’investissement utilise des réunions avec des hommes d’affaires de Macao et ceux de la Chine continentale et se rendent dans des pays lusophones pour faire connaître les critères d’octroi d’un financement », révélait-elle.

Le siège du fonds chinois doté d’un milliard de dollars pour les investissements en provenance et à destination des pays lusophones a été transféré en 2017 de Beijing à Macao afin de faciliter les contacts avec les parties prenantes potentielles.

Le Forum de Macao dispose d’un secrétariat permanent, ce secrétariat se réunit au niveau ministériel tous les trois ans et comprend, outre le Secrétaire général Mme Xu Yingzhen et trois secrétaires généraux adjoints, huit délégués de pays lusophones que sont l’Angola, le Brésil, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, la Mozambique, le Portugal, le Sao Tomé-et-Principe et le Timor-Oriental.