Le gaz naturel a exploiter dans le nord du Mozambique achemine aux clients en 2022

By | June 4, 2018

Les premières cargaisons de gaz naturel à extraire dans le projet Coral Sul, un ensemble de six puits d’une profondeur de 1 500 à 2 300 mètres faisant partie du bloc de la zone 4 du bassin de Rovuma, exploité par le groupe italien ENI, devrait être envoyé aux clients en 2022, a déclaré le président de l’entreprise publique pétrolière et gazière du Mozambique EmpresaNacional de Hidrocarbonetos (ENH).
M.Omar Mithá a précisé que la décision d’investissement finale avait été prise en 2017, avec l’achèvement de la plate-forme flottante d’extraction et de liquéfaction de gaz naturel dans trois pays, la Corée du Sud, l’Angleterre et Singapour, pour un coût de 4,7 milliards de dollars.
Le président de la compagnie l’ENH a également déclaré au journal mozambicain O País qu’il est désormais possible d’anticiper les futurs revenus générés par le projet, dont le gaz naturel compte déjà des acheteurs crédibles, notamment des entreprises publiques des pays développés ayant signé des contrats à moyen et long terme.
M.Mitháa indiqué que l’une des possibilités pour la compagnie ENH de financer sa participation aux projets de Rovuma est la vente anticipée du gaz, « pour laquelle nous devrions convaincre les autres actionnaires que nous voulions recevoir en nature, puis mettre ce gaz sur le marché à l’avance », mais il a récemment engagé les consultants financiers tels que Lazard Frères, Lion’s Head Global et Société Générale pour tenter de lever 2 milliards de dollars sur le marché international.
Lors du récent entretien avec l’agence de presse financière Bloomberg, M. Mithá a qualifié les marchés d’«extrêmement urgents » et le programme de promotion des investisseurs inclut les voyages en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique du Sud.
Le cabinet Lazard, qui est déjà un conseiller juridique du gouvernement mozambicain sur la renégociation des « dettes occultées », fournira également une assistance juridique pour le financement de la participation de la société ENH dans la zone 1 du bassin de Rovuma. L’opérateur du projet est le groupe pétrolier américain Anadarko Petroleum, quant à la Société Générale se concentrera sur le financement tandis que Lion’s Head sera le consultant chargé de conseiller la société ENH sur sa participation dans le projet de la zone 4.

(macauhub)