Le gouvernement Angolais penchera bientot sur la privatisation des entreprises publiques

By | October 4, 2018

La privatisation des entreprises publiques angolaises sera bientôt analysée par le gouvernement, a déclaré mercredi MmeVera DAVES, secrétaire d’Etat aux Finances et au Trésor, au cours de la séance d’ouverture de la 1ère Foire des investisseurs.

Celle-ci n’a pas identifié les entreprises à privatiser, mais a toutefois précisé que la vente de ces entreprises à des entités privées leur permettrait d’être « plus efficaces, plus rentables et permettra de générer plus d’emplois », selon l’agence de presse Angop.
Le gouvernement angolais a déjà annoncé son intention de privatiser plus de 74 entreprises à moyen terme, dont la plupart sont actives dans le secteur industriel.
En 1994, une législation sur la privatisation a été adoptée en Angola en vue d’accroître l’efficacité, la productivité et la compétitivité du secteur industriel angolais.
Les brasseries Cuca et Ngola, la société de café Liangol, la société de transport Manauto et la verrerie Vidrul font partie des sociétés privatisées.

Entre 2001 et 2005, le gouvernement angolais a identifié 102 entreprises en vue d’une privatisation totale ou partielle, processus qui n’a pas abouti.
Le président de la République, M. João LOURENÇO, a créé, par ordonnance du 20 février 2018, une commission chargée de préparer et d’exécuter le processus de privatisation du secteur public, coordonnée par le ministre d’État au Développement économique et social, M. Manuel Nunes Júnior.
Le premier salon des investisseurs, organisé par la Commission des marchés financiers, se tiendra sur trois jours. Neuf banques présenteront leurs produits et leurs services.

(macauhub)